Acoustique

 

 L’acoustique a pour objet l’étude des ondes sonores, quelle que soit l’origine de la source. A ce titre, elle englobe la vibroacoustique précédemment décrite, mais elle ne se limite pas à l’étude des sources sonores d’origine vibratoire. De plus, on ne s’intéresse pas seulement aux mécanismes de génération du son, mais également à sa propagation dans l’espace. Il s’agit d’une extension récente de nos compétences à l’UME.

Dans le cas de l’étude du bruit des éoliennes, le projet visé est de prédire le niveau de bruit perçu par les riverains à moyenne et grande distance, et en particulier les modulations d'amplitude de ce bruit qui peuvent être à l'origine d'une gêne ressentie par les riverains d'éoliennes, notamment la nuit. Il se décline en 3 axes:

  1. prédictions des sources de bruit aéroacoustiques (bruit de bord de fuite et bruit d'impact de turbulence) à partir de la théorie d'Amiet

  2. étude expérimentale du bruit de décrochage dynamique à l'aide de mesures sur un profil oscillant en soufflerie

  3. propagation du bruit des éoliennes à longue distance (1km et plus) en prenant en compte des conditions atmosphériques réalistes

Figure1: Prédictions du modèle de bruit d'une éolienne à une distance de 40 mètres en termes de directivité (gauche) et de modulation d'amplitude (droite)

 

 

Figure2: Dispositif expérimental pour le décrochage dynamique avec un profil NACA 0024 (gauche) et mesures du coefficient de portance Cl en fonction de l'angle d'attaque pour différentes fréquences d'oscillation (droite)