Fatigue Vibratoire

 

Au sein du groupe MS, nous mettons en place plusieurs essais spécifiques permettant à la fois d’observer le comportement et la tenue à la fatigue d’une structure soumise à un comportement mécanique non-linéaire sous environnement vibratoire. Le but étant de déterminer un critère d’amorçage de fissure en fatigue vibratoire à chaud. Il s’agit de mieux prendre en compte les non-linéarités de comportement dans la formulation et les ingrédients du critère. Notre idée consiste à projeter le critère de fatigue sur la base des modes propres de la structure. La difficulté réside dans le calcul de la base modale dans le cas d’une structure contrainte à haute température en régime viscoplastique. D’un point de vue industriel, l’objectif majeur est la meilleure compréhension des phénomènes de fatigue vibratoire à hautes températures. Il s’agit d’obtenir une méthode de calcul de mode de résonance en présence de non-linéarité matérielle et d’esquisser une méthode de dimensionnement à la fatigue pour de telles structures.